Cabinet Vétérinaire de Villereuse S.A.

Torsion d’estomac: foudroyant mais rare

 

Les causes exactes du mal ne sont pas connues. Mais une chose est sûre: il faut réagir au quart de tour. Malheureusement, le taux de mortalité atteint 20 à 45%.

 

Pas de panique, même si vous partagez votre vie avec un chien de grande race, il y a peu de risques que celui-ci souffre un jour de torsion de l’estomac. Pourtant, en connaître les symptômes est essentiel car, lorsque le mal fond sur l’animal, il faut réagir très rapidement.

 

 

Les plus sensibles

Le retournement d’estomac touche principalement les chiens de grande race caractérisés par un thorax profond, comme le dogue allemand, le doberman, le boxer, le berger allemand, le rottweiler, le saint-bernard, voire, mais c’est plus rare, le bouvier bernois. Les chiens d’âge moyen et âgés sont davantage menacés que les jeunes. Il semble que les mâles auraient une légère prédisposition, mais on ne connaît toujours pas les causes exactes de la torsion d’estomac.

 

 

Les symptômes visibles

L’animal salive beaucoup. Il ne tient pas en place, se lève, tourne en rond, essaie de vomir sans y parvenir. Puis sa respiration s’accélère. Parfois l’abdomen est distendu.

 

 

Le mal

Tout semble commencer au niveau du pylore (l’orifice situé au bas de l’estomac, par où les aliments passent dans l’intestin) qui ralentit fortement son activité. Comme la vidange de l’estomac ne se fait plus, gaz et liquide s’accumulent. L’estomac gonfle, ce qui provoque son déplacement.

A ce stade, tout va très vite: troubles de la circulation sanguine, entraînant une hypoxie des organes (manque d’oxygène), état de choc, arythmies. En même temps, les parois de l’estomac subissent des lésions, des toxines sont libérées dans le sang, l’équilibre des électrolytes (potassium et chlore notamment) est perturbé.

 

 

Les soins

De jour comme de nuit, la réaction doit être immédiate: appeler d'urgence un vétérinaire.
L’opération, délicate, se passe en plusieurs phases. Perfusion d’abord, pour lutter contre l'état de choc. Ensuite, à l’aide d’une sonde (si l’accès par l’oesophage n’est pas obstrué) ou d’un trocart (une grosse aiguille), on décomprime l’estomac en évacuant les gaz. A ce stade, le sang se remet à circuler. Le chien reçoit également des antibiotiques et antidouleurs.
Dès que le chien est plus stable, nous pouvons l'anesthésier et procéder à l’opération proprement dite: ouverture de l’abdomen et remise en place de l’estomac. Ce dernier est suturé à la paroi de l'abdomen pour diminuer (mais pas exclure) le risque de récidive.

 

 

Limiter les facteurs favorisants

Comme les causes du retournement d’estomac ne sont pas clairement définies, il est difficile de faire de la prévention. Mais nous pouvons limiter les facteurs favorisants : nous conseillons aux propriétaires de chiens de grande race d’offrir deux repas quotidiens à leur chien au lieu d’un seul. Pour que l’animal, mangeant moins à chaque repas, digère plus facilement.

Il faut les laisser digérer en paix, éviter tout effort durant une à deux heures après la prise de nourriture.
Enfin, le stress pourrait être un facteur favorisant.

 

 

 

rue de Villereuse 7
1207 Genève

Tél. 022 736 44 00
Fax 022 736 45 65

Lu-Me & Ve

7:30 - 19:00

Je

7:30 - 12:00

Sa

8:00 - 12:30

Consultation sur rendez-vous

Urgences acceptées, merci de nous téléphoner pour nous prévenir de votre venue (voir aussi sous "urgences")

made by hobbyküche